Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2006 5 29 /09 /septembre /2006 16:05


Walkie Talkie Man
de Michel Gondry

 
Il y a quelque temps - avant de se perdre dans son imaginaire et dans ses marottes regressives (décidément, je ne peux m'empêcher de préciser à nouveau à quel point je n'aime pas La science des rêves) - Michel Gondry enthousiasmait en proposant à chaque nouveau clip un nouveau concept. Chose encore vérifiable il y a deux ans avec cette vidéo réalisée pour un obscur groupe néo-zélandais dont le principal fait d'armes fut d'avoir son morceau popularisé par une publicité pour I-Tunes.
Si l’on pense un peu en voyant ces images aux musiciens de Supergrass transformés en poupées de chiffons pour le jubilatoire Pumping on Your Stereo réalisé par Garth Jennings, ce clip se double à mes yeux d’une critique implicite de l’industrie musicale. Dans ces trois minutes de fureur tricotées par Gondry, les jeunes rockers de Steriogram – surlookés, sur-produits, vaguement crétins – s’apparentent bel et bien à des pantins, à des marionnettes dont les fils seraient tirés par d’autres : par des producteurs malins postés derrière leur console et, plus encore, par le réalisateur lui-même. Car dans Walkie Talkie Man – entre un clin d’œil à King Kong et un autre à Bolide (l’un de ses premiers clips) – Gondry apparaît pour la première fois dans son propre rôle.
Tandis que les musiciens grattent leurs molles guitares dans un studio d’enregistrement tenant lieu de décor au tournage de la vidéo, il y a derrière cette apparition quelque chose qui nous parle de la construction d’un groupe par l'image. Deux ans plus tard, on ne sait d'ailleurs plus qui est Steriogram mais on se souvient assurément de ce clip.
Un temps boudé par l’industrie musicale, le clip retrouvait là sa fonction toute-puissante de modelage avec un Gondry prenant l’ascendant sur des musiciens ne se rendant sans doute pas compte du mauvais tour qu’on leur jouait (à l'inverse, si l’on parle encore de Fell in Love with a Girl comme du clip en Légo du réalisateur, ce n’est jamais au détriment des White Stripes qui avaient, eux, l’avantage d’être connus bien avant qu’il les filme). Steriogram fut donc le groupe d’un seul single. Et cette entrée en matière impressionnante servit finalement plus la cause du clip et du cinéma que celle d’un groupe d'emblée pressenti médiocre.
Filmant à sa manière la naissance d’un tube dans une vidéo dont le ludisme auto-célébratif consacrait rien moins que l’étendue de son talent, Gondry apparaissait bel et bien là tel le premier réalisateur-star de l’histoire du clip.

NB : Dans cette façon de "signer" un clip et d'affirmer la place souveraine du réalisateur, on peut penser aussi à la démarche d'un Roman Coppola lorsqu'il réalisa Funky Squaredance pour Phoenix (voir ici).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

7and7is : les livres

Recherche Sur 7And7Is

Articles Récents

  • Christine, le retour (... de John Carpenter)
    Video directed by John Carpenter. The theme for "Christine" is available as a part of John Carpenter's 'Anthology: Movie Themes 1974-1998,' out October 20 on Sacred Bones Records. Preorder: http://hyperurl.co/Anthology Director: John Carpenter Producer:...
  • Souvenirs de Twin Peaks
    Année scolaire 1990/91. Elle commence par un film, elle finit par une série. Je suis au lycée, en première. Cette année scolaire-là, ça ne trompe pas, je rencontre deux amis qui comptent encore aujourd'hui parmi mes plus chers. Et par ricochet deux autres,...
  • Dans le viseur de John McTiernan
    A cat, a sniper... What could possibly go wrong? Watch the new Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands Live action trailer. Available on March 7th, 2017 on PS4, XBOX ONE and PC Register for the Beta on http://www.ghostrecon.com/betacat and be the first to...
  • La basse de Simon Gallup et autres considérations...
    Quelques souvenirs épars du concert de The Cure à l'Accor Hotel Arena mardi 15 novembre... La basse de Simon Gallup (dont le nom aux sonorités élastiques le définit si bien) qui, sur un Primary nerveux, fait vraiment trembler l’Accor Hotel Arena... Friday...
  • Sur une réouverture...
    Ainsi, on l’a appris ce matin, Sting jouera le 12 novembre, veille de la date-anniversaire que l’on sait, au Bataclan. Sting, c’est bien, c’est un symbole fort, un artiste « populaire », une star, l’ancien leader de... Police (ce qui, ironiquement, devrait...
  • Tim Burton, celui qui se souvient de ses vies antérieures
    À propos de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Tim Burton À défaut d’être un grand film (il n’en a pas signé depuis vingt ans, n’en signera sans doute plus), le nouveau Tim Burton est, une fois n’est pas coutume, un objet passionnant, paradoxal,...
  • City Lights de Michel Gondry, Eloge de la candeur
    A propos de City Lights, un clip de Michel Gondry pour The White Stripes Quand on regarde le nouveau clip de Michel Gondry réalisé pour les White Stripes (ou plutôt, pour être juste, pour l’album rétrospectif et acoustique de Jack White, sorti la semaine...
  • Bruce Springsteen & the E Street Band, Accor Hotel Arena, 11/07/2016
    C’est à croire qu’il se passera presque toujours quelque chose d’exceptionnel à un concert de Bruce Springsteen avec le E Street Band, un truc singulier qui fera qu’on s’en souviendra très précisément à chaque fois. En 2003, au Stade de France, c’était...
  • Y retourner...
    Je sais, on ne se parlait plus trop ces derniers temps. Mais hier soir, il faut que je vous dise, je suis retourné à un concert. Un concert sans interruption, sans balles qui claquent et sans odeur de poudre. Et si mes oreilles ont sifflé encore un peu...
  • Les clips en plan-séquence
    A la demande d'Upopi, portail pédagogique de Ciclic (livre, image et culture numérique en région Centre), j'ai écrit et monté un sujet autour du plan-séquence dans le clip. Où les lecteurs habitués de 7and7is retrouveront certaines idées développées par...