Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 23:52

On doit à Henry Mancini deux chansons parfaites, deux merveilles pop enregistrées pour deux films de Blake Edwards, à sept ans d'intervalle. La première, l'insurpassable Moon River est interprétée par Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé (1961). La seconde, Nothing to Lose, chantée par Claudine Longet, offre l'un des rares moments de répit dans le déroulement de The Party, le chef-d'oeuvre du cinéaste sorti en 1968. Les deux chansons - et les deux scènes en question - ont beaucoup à voir l'une avec l'autre. Dans les deux cas, une pause dans le récit, l'actrice qui, le temps d'une séquence enchantée, s'impose en chanteuse s'accompagnant d'une simple guitare (Claudine Longet enregistrera ensuite quelques disques estimables et de très chouettes reprises).

Spectateur, le personnage masculin est, dans les deux scènes, en retrait. C'est un observateur lointain (George Peppard dans Diamants sur canapé). Ou alors il voudrait l'être mais ne peut se faire oublier (Peter Sellers dans The Party). Si la scène de Diamants sur canapé délaisse assez vite Peppard pour se concentrer sur la chanson et sur son interpète, il ne peut en être de même dans The Party, un film dans lequel rien ne peut se dérouler sans que le personnage interprété par Peter Sellers ne vienne perturber la situation. Même écouter Nothing to Lose tranquillement, c'est impossible. Aucun respect, vraiment ! Alors qu'Audrey Hepburn chantait Moon River pour elle-même sans soupçonner la présence de son voisin, Claudine Longet est ici consciente de l'irruption de cet acteur indien gaffeur invité par mégarde à une réception dans une luxueuse villa hollywoodienne. Pourtant, elle s'en accommode, elle échange même quelques regards avec lui. Si le dispositif s'apparente alors à une reprise ouvertement grotesque et détournée de la la jolie scène de Diamants sur canapé, la chanson demeure - malgré les interférences burlesques - d'une délicatesse rare. Moins connue que Moon River, Nothing to Lose est assurément l'une des plus belles qu'ait composé Mancini.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christophe 17/12/2010 11:18



Combien de fois ai-je écouté la BO de breakfast !


 


Bel hommage auquel la Panthère rose eut été également très opportune.



marc bruimaud 17/04/2007 01:43

Vous êtes vraiment un homme de goût, Ska !  (moi, ce que j'adore dans la séquence de Diamants sur canapé, c'est le début avec le bruit de la machine à écrire sur la guitare).

klak 14/04/2007 18:22

j'ai beaucoup aimé audrey hepburn qui chante a la fenetre

Mister K 12/04/2007 14:15

Moon river fait vraiment du bien. Je suis en revanche beaucoup mon fan de nothing to loose....

7and7is : les livres

Recherche Sur 7And7Is

Articles Récents

  • Christine, le retour (... de John Carpenter)
    Video directed by John Carpenter. The theme for "Christine" is available as a part of John Carpenter's 'Anthology: Movie Themes 1974-1998,' out October 20 on Sacred Bones Records. Preorder: http://hyperurl.co/Anthology Director: John Carpenter Producer:...
  • Souvenirs de Twin Peaks
    Année scolaire 1990/91. Elle commence par un film, elle finit par une série. Je suis au lycée, en première. Cette année scolaire-là, ça ne trompe pas, je rencontre deux amis qui comptent encore aujourd'hui parmi mes plus chers. Et par ricochet deux autres,...
  • Dans le viseur de John McTiernan
    A cat, a sniper... What could possibly go wrong? Watch the new Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands Live action trailer. Available on March 7th, 2017 on PS4, XBOX ONE and PC Register for the Beta on http://www.ghostrecon.com/betacat and be the first to...
  • La basse de Simon Gallup et autres considérations...
    Quelques souvenirs épars du concert de The Cure à l'Accor Hotel Arena mardi 15 novembre... La basse de Simon Gallup (dont le nom aux sonorités élastiques le définit si bien) qui, sur un Primary nerveux, fait vraiment trembler l’Accor Hotel Arena... Friday...
  • Sur une réouverture...
    Ainsi, on l’a appris ce matin, Sting jouera le 12 novembre, veille de la date-anniversaire que l’on sait, au Bataclan. Sting, c’est bien, c’est un symbole fort, un artiste « populaire », une star, l’ancien leader de... Police (ce qui, ironiquement, devrait...
  • Tim Burton, celui qui se souvient de ses vies antérieures
    À propos de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Tim Burton À défaut d’être un grand film (il n’en a pas signé depuis vingt ans, n’en signera sans doute plus), le nouveau Tim Burton est, une fois n’est pas coutume, un objet passionnant, paradoxal,...
  • City Lights de Michel Gondry, Eloge de la candeur
    A propos de City Lights, un clip de Michel Gondry pour The White Stripes Quand on regarde le nouveau clip de Michel Gondry réalisé pour les White Stripes (ou plutôt, pour être juste, pour l’album rétrospectif et acoustique de Jack White, sorti la semaine...
  • Bruce Springsteen & the E Street Band, Accor Hotel Arena, 11/07/2016
    C’est à croire qu’il se passera presque toujours quelque chose d’exceptionnel à un concert de Bruce Springsteen avec le E Street Band, un truc singulier qui fera qu’on s’en souviendra très précisément à chaque fois. En 2003, au Stade de France, c’était...
  • Y retourner...
    Je sais, on ne se parlait plus trop ces derniers temps. Mais hier soir, il faut que je vous dise, je suis retourné à un concert. Un concert sans interruption, sans balles qui claquent et sans odeur de poudre. Et si mes oreilles ont sifflé encore un peu...
  • Les clips en plan-séquence
    A la demande d'Upopi, portail pédagogique de Ciclic (livre, image et culture numérique en région Centre), j'ai écrit et monté un sujet autour du plan-séquence dans le clip. Où les lecteurs habitués de 7and7is retrouveront certaines idées développées par...