Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 10:58
Des traces de doigts dans l'artwork, des pochettes qui tachent...
Du crade, du vintage, du simili-vieux...
Des boîtiers digipack pour conjurer la froideur de la boîte cristal...
Trois disques qui n'ont pourtant rien à voir...



Bon, les graphistes, arrêtez un peu de vous refiler les mêmes idées, d'accord ?



À part ça,

Le -M- est très bon, assurément son meilleur disque depuis le tout premier, délicieusement varié, adulte, sombre et risqué. Une sorte de bijou pop à la fois commercial et intime, un album cohérent et durable qu'on aurait rêvé (perfection pop à la française oblige) que Polnareff enregistre pour son fumeux retour (et si Mister Mystère était le Polnarêve de Mathieu Chedid ?)...

Le Keep it Hid de Dan Auerbach, plébiscité un peu partout, ne m'enthousiasme pas tant, loin s'en faut, que les disques des Black Keys dont le barbu est le chanteur et guitariste. Pas de quoi, non plus, malgré son classicisme blues un peu trop bien peigné, bouder son plaisir.

Avec The Low Anthem, c'est un peu la super compile de l'americana. On pense à ce que l'Amérique folk rock a produit de meilleur, de Iron and Wine à Simon and Garfunkel en passant même, au détour d'un ou deux morceaux, par Springsteen lorsqu'il se pique - trop rarement - de tâter du blues le plus rugueux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ska 28/10/2009 10:35


Ça alors ! Je n'avais pas du tout entendu parler de ce projet des Black Keys... Peut-être une bonne occasion de chahuter un peu une discographie menaçant, depuis le dernier album, de tourner à la
routine...


SysTooL 27/10/2009 13:16


J'avais la même opinion que toi sur le solo de Dan Auerbach, au début... mais finalement, je l'ai trouvé vraiment sympa... et je pense pas qu'il faille le comparer aux albums des BLACK KEYS, c'est
tout de même passablement différent...

Vivement la sortie de BLAKROC, collaboration des Black Keys avec des pointures du hip hop (Mos Def, Raekwon, Ludacris...) 


Tireub 07/10/2009 01:54



D'abord, merci d'etre passe chez moi, c'est toujours agreable d'avoir d'autres avis.


Ok pour le coup d'etre lasse par le gentil -M-. Je ne reviendrais pas sur En tete a tete, tu en as fait le tour. Ensuite pour ce qui est des morceaux qui sonnent M, a savoir Le roi des ombres et
Mister Mystere, ce qui me gene surtout c'est que ca sonne deja entendu. On est dans du archi connu, et oui ca lasse un peu a force, ou tout du moins ca n'apporte rien de nouveau.

Par contre, la ou nous differons c'est que j'aurais apprecie un changement plus radical de -M-, basculant completement dans la folie creatrice, musicale et textuelle comme il a su le faire sur
quelques morceaux epars et surtout en live, la ou on sent qu'il prend vraiment son pied.


Destroy, je ne sais pas, c'est a coup sur la chanson la plus interessante de l'album, mais j'ai du mal a accrocher a cette destructuration. J'adore les changements de rythmes et les contre pieds,
et je trouve qu'ils arrivent au bon moment a chaque fois, mais dans un ordre qui me derange un peu. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, a chaque fois je m'attend a autre chose (bon plus
maintenant que je connais la chanson).



alf 06/10/2009 11:49


la pochette graphiquement m'évoque le souvenir du 45 tours de The Wall. J'ai lu de bonnes critiques sur cet album ailleurs aussi mais... ce titre un peu cul-cul me bloque : "'Mister
Mystère' fallait oser comme jeu de mots top ringard, non ;-?...


Ska 06/10/2009 10:42


Tireub, je t'ai répondu sur ton blog...
Le sentiment prédominant pour moi, c'est qu'il y a là un vrai renouvellement et que les morceaux les plus identifiables, les plus "singles" (Mister Mystère, Le roi des ombres) sont ceux, malgré
leur efficacité évidente et immédiate, qui m'excitent le moins...
Que -M- quitte son costume délavé à force d'avoir trop servi, c'est bien. La pente "En tête à tête avec le soldat rose" m'intéressait moins que cette tentative partiellement réussie de prendre à
rebrousse-poil les fans et les attentes... Comme beaucoup l'ont dit, c'est sans doute bien plus un album de Mathieu Chedid qu'un nouveau disque de -M- Tant mieux...
Ne se serait-on pas lassé, à force ?
Et puis Amssetou a tout pour m'agacer et pourtant son petit riff entêtant m'évoque surtout Ali Farka Touré ou Tinariwen et me le rend - malgré son refrain simpliste et voué à devenir insupportable
si on l'entend trop à la radio - éminemment sympathique et euphorisant.
Et puis il y a Destroy aussi, un putain de morceau quand même et dont j'adore la structure alambiquée.
Franchement, s'il y a un titre à jeter, c'est juste la reprise de Hold Up (et pourtant j'aime bien Louis Chedid) avec son featuring renvoyant à un cinéma français de grande consommation que je
goûte assez peu (Guillaume Canet, Marion Cottillard, Gilles Lellouche... Elles sont là les fautes de goût...)


7and7is : les livres

Recherche Sur 7And7Is

Articles Récents

  • Christine, le retour (... de John Carpenter)
    Video directed by John Carpenter. The theme for "Christine" is available as a part of John Carpenter's 'Anthology: Movie Themes 1974-1998,' out October 20 on Sacred Bones Records. Preorder: http://hyperurl.co/Anthology Director: John Carpenter Producer:...
  • Souvenirs de Twin Peaks
    Année scolaire 1990/91. Elle commence par un film, elle finit par une série. Je suis au lycée, en première. Cette année scolaire-là, ça ne trompe pas, je rencontre deux amis qui comptent encore aujourd'hui parmi mes plus chers. Et par ricochet deux autres,...
  • Dans le viseur de John McTiernan
    A cat, a sniper... What could possibly go wrong? Watch the new Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands Live action trailer. Available on March 7th, 2017 on PS4, XBOX ONE and PC Register for the Beta on http://www.ghostrecon.com/betacat and be the first to...
  • La basse de Simon Gallup et autres considérations...
    Quelques souvenirs épars du concert de The Cure à l'Accor Hotel Arena mardi 15 novembre... La basse de Simon Gallup (dont le nom aux sonorités élastiques le définit si bien) qui, sur un Primary nerveux, fait vraiment trembler l’Accor Hotel Arena... Friday...
  • Sur une réouverture...
    Ainsi, on l’a appris ce matin, Sting jouera le 12 novembre, veille de la date-anniversaire que l’on sait, au Bataclan. Sting, c’est bien, c’est un symbole fort, un artiste « populaire », une star, l’ancien leader de... Police (ce qui, ironiquement, devrait...
  • Tim Burton, celui qui se souvient de ses vies antérieures
    À propos de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Tim Burton À défaut d’être un grand film (il n’en a pas signé depuis vingt ans, n’en signera sans doute plus), le nouveau Tim Burton est, une fois n’est pas coutume, un objet passionnant, paradoxal,...
  • City Lights de Michel Gondry, Eloge de la candeur
    A propos de City Lights, un clip de Michel Gondry pour The White Stripes Quand on regarde le nouveau clip de Michel Gondry réalisé pour les White Stripes (ou plutôt, pour être juste, pour l’album rétrospectif et acoustique de Jack White, sorti la semaine...
  • Bruce Springsteen & the E Street Band, Accor Hotel Arena, 11/07/2016
    C’est à croire qu’il se passera presque toujours quelque chose d’exceptionnel à un concert de Bruce Springsteen avec le E Street Band, un truc singulier qui fera qu’on s’en souviendra très précisément à chaque fois. En 2003, au Stade de France, c’était...
  • Y retourner...
    Je sais, on ne se parlait plus trop ces derniers temps. Mais hier soir, il faut que je vous dise, je suis retourné à un concert. Un concert sans interruption, sans balles qui claquent et sans odeur de poudre. Et si mes oreilles ont sifflé encore un peu...
  • Les clips en plan-séquence
    A la demande d'Upopi, portail pédagogique de Ciclic (livre, image et culture numérique en région Centre), j'ai écrit et monté un sujet autour du plan-séquence dans le clip. Où les lecteurs habitués de 7and7is retrouveront certaines idées développées par...