Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 17:15

seemyfriends.jpgBon, okay, faute de les reformer (son frangin veut pas), Ray Davies a choisi d'enterrer les Kinks. Un enterrement de première classe, un feu d'artifice, un chant du cygne avec tout plein de featurings, des invités exceptionnels, des duos en veux-tu en voilà, un ersatz de nouvel album visant à célébrer son songwriting de première classe. See my Friends, c'est quoi ? Un plateau de Taratata gravé sur galette, un fantasme de directeur artistique réalisé. C'est également une pochette (presque) aussi foireuse que celle du dernier Santana, lui qui eut au moins la dignité de ne pas reprendre ses propres morceaux mais tout plein de classiques du rock agrémentés d'invités plus ou moins prestigieux.

See my Friends, pour quelques noms, faisait pourtant presque envie.  Et c'était prometteur de savoir que l'origine du disque venait d'une reprise enregistrée avec le regretté Alex Chilton (autre orfèvre pop) juste avant sa mort. Mais malheureusement il y en a d'autres, des invités... Des petites gloires british récentes, des pointures du hard FM (Jon Bon Jovi et Richie Sambora, non !) qui nous font fuir.

L'autre souci, c'est bien que les invités de Ray - même les bons - n'apportent pas grand chose à des chansons sublimes qui, évidemment, n'avaient pas besoin de quiconque pour perdurer. Non, franchement, autant se payer un best of des Kinks plutôt que ces versions avariées ou, dans le meilleur des cas,  juste superfétatoires. Elles ne traduisent finalement - et c'est triste - qu'une cruelle perte d'inspiration et un sens du discernement plus que douteux. Plus grave, on y voit se confirmer cette tendance où les artistes revisitent leur catalogue (ou celui des autres) à défaut d'avoir le cran de sortir de nouveaux morceaux et de se confronter à leur légende passée.

Alors, bien sûr, il y a Alex Chilton, Jackson Browne et Bruce Springsteen (et même Billy Corgan, tout en nerfs, s'en tire plus que bien). Le Waterloo Sunset avec Jackson Browne est d'ailleurs très réussi, mais n'était-ce pas la moindre des choses pour une des plus belles chansons du monde ?

Sinon, quoi ? Vous pourrez entendre Metallica bourriner sur You Really Got Me, et, si c'est plutôt marrant (plus que Sambora s'astiquant le manche sur Celluloid Heroes en tout cas), on ne voit pas trop l'intérêt pour eux de reprendre ce morceau-là, tant l'effet de leur gros son est ici redondant et pleonastique par rapport à l'original, ce morceau parfait et primal, moule précieux de tout le rock garage qui déferlera dans ses larsens. Pour la déférence aux Kinks en inventeurs paradoxaux du hard rock, Van Halen, ça suffisait bien, hein... D'autres démontrent que les Kinks aujourd'hui feraient un puissant groupe de stade, mais ce n'est pas ce Lola-ci, avec Paloma Faith (qui ça ?), que je ferai écouter plus tard à ma fille. 

S'il faut écouter un sexagénaire cet automne, ce ne sera donc ni Santana et son manuel de guitare pour les nuls, ni Robert Plant et son coup de mou, ni Bryan Ferry et son ennuyeuse élégance, ni Ray Davies et tous ses potes, mais bel et bien Neil Young transcendé par la production de Daniel Lanois (ici).

 

http://www.seemyfriends.co.uk/


Partager cet article

Repost 0
Published by Ska - dans Bande son
commenter cet article

commentaires

Eeguab 27/05/2011 22:25



Moi mon âge me permet Waterloo ou Sunny ou Dead end en super 45 tours.Ray really got me.



D&D 12/12/2010 13:58



Ah la la, il faut tout me dire : je n'ai pas du tout le réflexe Deezer. Te dire donc que je suis plongé dans un "Ultimate Collection" sur ce site, ce qui me permet de réaliser aussi que j'avais
au moins déjà entendu des chansons des Kinks sans savoir que c'était eux (ne serait-ce que par un certain Anderson de cinéaste). Bref, c'est un vrai plaisir, déjà. Merci !



Ska 07/12/2010 11:03



D&D : Je te conseille quand même le moindre best of en magasin ou sur Deezer et c'est la beauté même de la pop qui s'offrira à toi...:-)



D&D 02/12/2010 21:57



Jamais écouté les Kinks encore. M'abstiendrai donc de commencer par ce disque-là. C'est un peu triste à lire, déjà...



alf 24/11/2010 17:01



je me souviens du jour ou j'ai acheté un best off des kinks et que j'ai découvert autre chose que Lola ou Waterloo... C'était à La Panne, à la mer, un jour de pluie de Pâques. Ca a fait ma
journée, comme un beau rayon de soleil entre 2 orages,  dans ce lieu d'enfance qui m'inspire pas mal de nostalgie. Et c'est vrai que quand je l'écoute, ce best off, je  ne me dis jamais
que les Kinks ou Ray-tout-seul vont sortir un nouveau disque que je vais p-e acheter & écouter; les vieux morceaux font mon bonheur... ;)



7and7is : les livres

Recherche Sur 7And7Is

Articles Récents

  • Christine, le retour (... de John Carpenter)
    Video directed by John Carpenter. The theme for "Christine" is available as a part of John Carpenter's 'Anthology: Movie Themes 1974-1998,' out October 20 on Sacred Bones Records. Preorder: http://hyperurl.co/Anthology Director: John Carpenter Producer:...
  • Souvenirs de Twin Peaks
    Année scolaire 1990/91. Elle commence par un film, elle finit par une série. Je suis au lycée, en première. Cette année scolaire-là, ça ne trompe pas, je rencontre deux amis qui comptent encore aujourd'hui parmi mes plus chers. Et par ricochet deux autres,...
  • Dans le viseur de John McTiernan
    A cat, a sniper... What could possibly go wrong? Watch the new Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands Live action trailer. Available on March 7th, 2017 on PS4, XBOX ONE and PC Register for the Beta on http://www.ghostrecon.com/betacat and be the first to...
  • La basse de Simon Gallup et autres considérations...
    Quelques souvenirs épars du concert de The Cure à l'Accor Hotel Arena mardi 15 novembre... La basse de Simon Gallup (dont le nom aux sonorités élastiques le définit si bien) qui, sur un Primary nerveux, fait vraiment trembler l’Accor Hotel Arena... Friday...
  • Sur une réouverture...
    Ainsi, on l’a appris ce matin, Sting jouera le 12 novembre, veille de la date-anniversaire que l’on sait, au Bataclan. Sting, c’est bien, c’est un symbole fort, un artiste « populaire », une star, l’ancien leader de... Police (ce qui, ironiquement, devrait...
  • Tim Burton, celui qui se souvient de ses vies antérieures
    À propos de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Tim Burton À défaut d’être un grand film (il n’en a pas signé depuis vingt ans, n’en signera sans doute plus), le nouveau Tim Burton est, une fois n’est pas coutume, un objet passionnant, paradoxal,...
  • City Lights de Michel Gondry, Eloge de la candeur
    A propos de City Lights, un clip de Michel Gondry pour The White Stripes Quand on regarde le nouveau clip de Michel Gondry réalisé pour les White Stripes (ou plutôt, pour être juste, pour l’album rétrospectif et acoustique de Jack White, sorti la semaine...
  • Bruce Springsteen & the E Street Band, Accor Hotel Arena, 11/07/2016
    C’est à croire qu’il se passera presque toujours quelque chose d’exceptionnel à un concert de Bruce Springsteen avec le E Street Band, un truc singulier qui fera qu’on s’en souviendra très précisément à chaque fois. En 2003, au Stade de France, c’était...
  • Y retourner...
    Je sais, on ne se parlait plus trop ces derniers temps. Mais hier soir, il faut que je vous dise, je suis retourné à un concert. Un concert sans interruption, sans balles qui claquent et sans odeur de poudre. Et si mes oreilles ont sifflé encore un peu...
  • Les clips en plan-séquence
    A la demande d'Upopi, portail pédagogique de Ciclic (livre, image et culture numérique en région Centre), j'ai écrit et monté un sujet autour du plan-séquence dans le clip. Où les lecteurs habitués de 7and7is retrouveront certaines idées développées par...