Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 11:40

PICT0043-copie.jpg

 

Alors, je ne sais pas qui a écrit la dernière phrase du billet précédent (ici), mais il avait tout faux... Hier soir, à la Cité de la Musique, beaucoup de gens étaient bel et bien venus pour Jarvis Cocker (n'est-ce pas Guic' the Old ?). On a même vu quelque part un tee-shirt Pulp, c'est dire... Rien à voir donc avec l'indifférence manifeste qui, le jeudi soir, accueillit The Hot Rats, précédents invités de Air pour leur "Domaine privé" dans la belle salle du Parc de la Villette. L'avantage, en ce vendredi ensoleillé, c'est qu'il n'y eut qu'un concert et que Jarvis Cocker n'eut pas à se défendre seul, en hypothétique première partie, face à un auditoire principalement venu écouter le duo. Non, pour un peu, on aurait même pu penser que c'était l'inverse, Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin s'effaçant totalement - humblement - pour laisser la place centrale au performer Jarvis, toujours aussi classe, toujours aussi brillant, qu'il se lance dans des chorégraphies improbables ou qu'il explique patiemment la genèse de telle ou telle chanson dans un français maladroit... Air, comme backing band idéal, c'était l'hypothèse la plus stimulante qui nous vint à l'esprit à l'issue de ce concert véritablement enthousiasmant. Bien sûr, sans guitare et avec juste un batteur en renfort, certains titres manquaient un peu de mordant, mais ce fut un concert rare, une alchimie assez miraculeuse qui se mit en place d'emblée. Air et l'ancien chanteur de Pulp avaient déjà travaillé ensemble (pour le 5:55 de Charlotte Gainsbourg - voir ici), mais l'intérêt du concert vint bien de ce parti pris d'inédit consistant à mêler différents répertoires (en gros, quelques titres de Air, pas mal de titres écrits pour Charlotte G., une bonne pincée de chansons du premier album de Jarvis Cocker, une reprise de Scott Walker et, magnifique surprise, quelques titres de Pulp) sans hiérarchiser le moins du monde l'apport des hôtes ou de leur invité. Et au petit jeu des comparaisons, on aura finalement préféré le Playground Love de Virgin Suicides interprété par Jarvis Cocker plutôt que par Gaz Coombes la veille, le timbre du premier et ses inflexions de crooner moqueur s'accommodant bien mieux de la langueur soul de ce morceau. Et puis entre le meilleur morceau de Pulp (This is Harcore) et l'un des tout meilleurs de Beck (The Vagabond, enregistré avec Air pour 10 000 Hz Legend) la moindre des choses est d'écrire que cette setlist d'un soir fut bel et bien à la hauteur d'un concert mémorable...

Partager cet article

Repost 0
Published by Ska - dans Instantanés
commenter cet article

commentaires

Guic ' the old 07/06/2010 11:27



Beau coup aimé ce concert, moi. Ne connaissant que peu Air (enfin bon, Sexy Boy et Playground Love, je les ai reconnus, quand même!), j'ai pas trop vu la fdifférence entre les morceaux de Air et
de Charlotte Gainsbourg, et tout est très bien passé.


Evidement Le frisson au moment ou on a compris que là, maintenant, c'était "This is hardcore" qu'ils attaquaient reste le grand moment du concert pour moi, et le "Playground Love" était fabuleux
à mes yeux: en fait, la voix profonde et grave de Jarvis teintait ce morceau d'une couleur plus sombre et un peu malsaine, comme j'aime (un peu comme je préfère "Les Sucettes" chanté par
Gainsbourg plutôt que par France Gall...)


 


Non mais c'était bien... Et puis aussi l'occasion de découvrir une salle très très bonne.



7and7is : les livres

Recherche Sur 7And7Is

Articles Récents

  • Christine, le retour (... de John Carpenter)
    Video directed by John Carpenter. The theme for "Christine" is available as a part of John Carpenter's 'Anthology: Movie Themes 1974-1998,' out October 20 on Sacred Bones Records. Preorder: http://hyperurl.co/Anthology Director: John Carpenter Producer:...
  • Souvenirs de Twin Peaks
    Année scolaire 1990/91. Elle commence par un film, elle finit par une série. Je suis au lycée, en première. Cette année scolaire-là, ça ne trompe pas, je rencontre deux amis qui comptent encore aujourd'hui parmi mes plus chers. Et par ricochet deux autres,...
  • Dans le viseur de John McTiernan
    A cat, a sniper... What could possibly go wrong? Watch the new Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands Live action trailer. Available on March 7th, 2017 on PS4, XBOX ONE and PC Register for the Beta on http://www.ghostrecon.com/betacat and be the first to...
  • La basse de Simon Gallup et autres considérations...
    Quelques souvenirs épars du concert de The Cure à l'Accor Hotel Arena mardi 15 novembre... La basse de Simon Gallup (dont le nom aux sonorités élastiques le définit si bien) qui, sur un Primary nerveux, fait vraiment trembler l’Accor Hotel Arena... Friday...
  • Sur une réouverture...
    Ainsi, on l’a appris ce matin, Sting jouera le 12 novembre, veille de la date-anniversaire que l’on sait, au Bataclan. Sting, c’est bien, c’est un symbole fort, un artiste « populaire », une star, l’ancien leader de... Police (ce qui, ironiquement, devrait...
  • Tim Burton, celui qui se souvient de ses vies antérieures
    À propos de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Tim Burton À défaut d’être un grand film (il n’en a pas signé depuis vingt ans, n’en signera sans doute plus), le nouveau Tim Burton est, une fois n’est pas coutume, un objet passionnant, paradoxal,...
  • City Lights de Michel Gondry, Eloge de la candeur
    A propos de City Lights, un clip de Michel Gondry pour The White Stripes Quand on regarde le nouveau clip de Michel Gondry réalisé pour les White Stripes (ou plutôt, pour être juste, pour l’album rétrospectif et acoustique de Jack White, sorti la semaine...
  • Bruce Springsteen & the E Street Band, Accor Hotel Arena, 11/07/2016
    C’est à croire qu’il se passera presque toujours quelque chose d’exceptionnel à un concert de Bruce Springsteen avec le E Street Band, un truc singulier qui fera qu’on s’en souviendra très précisément à chaque fois. En 2003, au Stade de France, c’était...
  • Y retourner...
    Je sais, on ne se parlait plus trop ces derniers temps. Mais hier soir, il faut que je vous dise, je suis retourné à un concert. Un concert sans interruption, sans balles qui claquent et sans odeur de poudre. Et si mes oreilles ont sifflé encore un peu...
  • Les clips en plan-séquence
    A la demande d'Upopi, portail pédagogique de Ciclic (livre, image et culture numérique en région Centre), j'ai écrit et monté un sujet autour du plan-séquence dans le clip. Où les lecteurs habitués de 7and7is retrouveront certaines idées développées par...