Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 13:22

Slalom Dame, le nouveau disque de Jeanne Balibar, lui offre son meilleur rôle et confirme les qualités de chanteuse de la comédienne, après Paramour, bel album où elle offrait sa voix singulière aux textes et aux musiques de Pierre Alféri et Rodolphe Burger. Ici, Alféri et Burger ne sont présents que sur deux titres (dont le très rock Ton diable), laissant la place à Dominique A (pour L'irréparable et Néologie) et surtout à Fred Poulet, véritable maître d'oeuvre et metteur en sons de l'album avec sa complice (contre)bassiste Sarah Murcia.

Slalom Dame se présente vite comme l'antithèse de l'autre disque de comédienne paru en cette rentrée. Si le 5:55 de Charlotte Gainsbourg restait enfermé dans son écrin "chic" et éthéré, Balibar ne vampirise jamais, par son image ou par son hérédité, les compositions des autres. Il y avait dans 5:55 de Charlotte Gainsbourg un beau casting certes mais un écran entre les morceaux et l'interprète, une ratée de production peut-être, un aspect lisse qui tenait toujours à distance. Rien de tel avec Jeanne Balibar qui s'adapte aux univers qu'on lui dessine, aux arrangements qu'on lui a amoureusement façonné. Autre différence avec 5:55 : les textes en anglais se font plus rares (deux seulement) alors qu'ils étaient majoritaires dans Paramour. Surtout, l'actrice, en apportant beaucoup d'elle (sa voix, sa présence affectée), enrichit les compositions des autres, leur apporte une beauté inespérée.

Depuis Vingt à trente mille jours de Françoiz Breut (qui, avec Philippe Poirier, Dominique A, Katerine et Jérôme Minière convoquait de la même façon la crème des auteurs français indépendants), on n'avait pas vu une telle osmose entre une interprète et ses faire-valoirs. Sur ce disque qui donne une idée de ce que Barbara aurait pu chanter si elle s'était mise à écouter du rock, Jeanne Balibar slalome avec grâce et jamais ne tombe. Elle en sort grandie, définitivement plus chanteuse qu'actrice.

Jeanne Balibar et Rodolphe Burger - Avis de KO social, Paris, septembre 2004

Partager cet article

Repost 0
Published by Ska - dans Bande son
commenter cet article

commentaires

Ska 14/11/2006 00:58

Ham ? Burger ? Que de Rodolphe(s), je m'y perd !

Rodolphe 13/11/2006 20:26

Euh, Babar, n'était-ce pas ce petit éléphant qui ravissait petits et grands, me trompé-je ? Il aurait cessé la télévision pour se mettre à la chanson ?

Rodolphe Ham

7and7is : les livres

Recherche Sur 7And7Is

Articles Récents

  • Christine, le retour (... de John Carpenter)
    Video directed by John Carpenter. The theme for "Christine" is available as a part of John Carpenter's 'Anthology: Movie Themes 1974-1998,' out October 20 on Sacred Bones Records. Preorder: http://hyperurl.co/Anthology Director: John Carpenter Producer:...
  • Souvenirs de Twin Peaks
    Année scolaire 1990/91. Elle commence par un film, elle finit par une série. Je suis au lycée, en première. Cette année scolaire-là, ça ne trompe pas, je rencontre deux amis qui comptent encore aujourd'hui parmi mes plus chers. Et par ricochet deux autres,...
  • Dans le viseur de John McTiernan
    A cat, a sniper... What could possibly go wrong? Watch the new Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands Live action trailer. Available on March 7th, 2017 on PS4, XBOX ONE and PC Register for the Beta on http://www.ghostrecon.com/betacat and be the first to...
  • La basse de Simon Gallup et autres considérations...
    Quelques souvenirs épars du concert de The Cure à l'Accor Hotel Arena mardi 15 novembre... La basse de Simon Gallup (dont le nom aux sonorités élastiques le définit si bien) qui, sur un Primary nerveux, fait vraiment trembler l’Accor Hotel Arena... Friday...
  • Sur une réouverture...
    Ainsi, on l’a appris ce matin, Sting jouera le 12 novembre, veille de la date-anniversaire que l’on sait, au Bataclan. Sting, c’est bien, c’est un symbole fort, un artiste « populaire », une star, l’ancien leader de... Police (ce qui, ironiquement, devrait...
  • Tim Burton, celui qui se souvient de ses vies antérieures
    À propos de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Tim Burton À défaut d’être un grand film (il n’en a pas signé depuis vingt ans, n’en signera sans doute plus), le nouveau Tim Burton est, une fois n’est pas coutume, un objet passionnant, paradoxal,...
  • City Lights de Michel Gondry, Eloge de la candeur
    A propos de City Lights, un clip de Michel Gondry pour The White Stripes Quand on regarde le nouveau clip de Michel Gondry réalisé pour les White Stripes (ou plutôt, pour être juste, pour l’album rétrospectif et acoustique de Jack White, sorti la semaine...
  • Bruce Springsteen & the E Street Band, Accor Hotel Arena, 11/07/2016
    C’est à croire qu’il se passera presque toujours quelque chose d’exceptionnel à un concert de Bruce Springsteen avec le E Street Band, un truc singulier qui fera qu’on s’en souviendra très précisément à chaque fois. En 2003, au Stade de France, c’était...
  • Y retourner...
    Je sais, on ne se parlait plus trop ces derniers temps. Mais hier soir, il faut que je vous dise, je suis retourné à un concert. Un concert sans interruption, sans balles qui claquent et sans odeur de poudre. Et si mes oreilles ont sifflé encore un peu...
  • Les clips en plan-séquence
    A la demande d'Upopi, portail pédagogique de Ciclic (livre, image et culture numérique en région Centre), j'ai écrit et monté un sujet autour du plan-séquence dans le clip. Où les lecteurs habitués de 7and7is retrouveront certaines idées développées par...