Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 11:46
Au hasard d’un film (le nouveau Star Trek en l’occurrence), c'est une sensation jubilatoire. On ne s’y attend pas : un morceau qu’on adore déboule comme ça, vient réellement (utilement) dynamiser une séquence. Le morceau dure, il est utilisé à dessein, pas seulement comme un signe pop ou comme du remplissage stérile... Ça fonctionnait admirablement avec The Times They Are A-Changin' de Bob Dylan sur le générique uchronique des Watchmen. Et dimanche soir, ça résumait pas mal l’entreprise de J.J. Abrams s'attaquant à Star Trek.
Sabotage
des Beastie Boys pour illustrer l’une des premières séquences du film, celle visant à nous présenter James T. Kirk enfant rebelle, pas encore capitaine de l’Enterprise… C’est la première bonne surprise d’un film qui en recèle de nombreuses et qui réussit à la fois à satisfaire qui n’a jamais été le moins du monde intéressé par Star Trek (votre serviteur) et qui déteste la seconde trilogie des Star Wars (moi itou). C’est sûr, J.J. Abrams et Damon Lindelof, après la quatrième saison de Lost (ce que j’ai pu voir de plus stimulant l’an dernier), sont très forts… En situant leur blockbuster dans une réalité et un espace/temps parallèles à ceux que vénèrent les "trekkies", en préférant les personnages et les sentiments à la surenchère d’action et à la vaine agitation, ils ont réussi l’impensable : renouveler de fond en comble une série intouchable et me faire aimer les mecs en pyjamas…




Parce qu’on ne s’en lasse pas, Sabotage, le clip réalisé par Spike Jonze, et un détournement plus anecdotique dudit clip à l’aune d’une autre odyssée intergalactique…



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ska 14/05/2009 18:16

Un petit rôle, certes, mais assez réjouissant...

D&D 14/05/2009 14:38

Bonjour Ska,"qui n’a jamais été le moins du monde intéressé par Star Trek (votre serviteur) et qui déteste la seconde trilogie des Star Wars (moi itou). " : gros point commun :-)))En fait, je crois que la seule chose, en tout cas avant de lire ton billet, qui m'a fait envisager de voir ce film, c'est la présence de Simon Pegg, si ma mémoire me plante pas. Doit pas avoir un grand rôle...

dr frankNfurter 05/05/2009 17:07

Je sais même pas si j'aurai le courage de regarder ce Star Trek en divX.Faut dire que la SF niaise de Star Trek... et c'est pas la tête du nouveau Kirk qui va me faire changer d'avis... je demandais un type buriné à la Tommy Lee Jones mais quand même là... c'est le pompon... le ridicule ne tue pas...Sinon excellent le clip Beastie Boys VS Star Wars

SysTooL 30/04/2009 18:35

Le pari était franchement pas gagné d'avance...SysT

Ska 29/04/2009 16:42

Je n'ai pas encore vu la saison 5 de Lost ni Fringe d'ailleurs...Avec Abrams, moi, c'est Cloverfield (dont il était producteur) qui m'avait terriblement déçu. Une fausse bonne idée qui ne fonctionnait pas sur la durée, tant la manière de mener le récit (personnages identifiés et qu'on ne lachait pas, narration classique et linéaire) entrait en contradiction avec le mode de filmage, avec ce parti pris "sur le vif" se révélant en fait terriblement artificiel. Le film aurait gagné à être plus éclaté et à oublier les personnages pour leur préférer des fragments, des sources "amateures" diverses... C'eut été, alors, une belle manière de "documenter" le chaos (même fictif). Mais c'était beaucoup demander peut-être à un film hollywoodien... D'ailleurs, à cette mode du film d'horreur pseudo amateur, même George Romero s'était planté pour la première fois sur son thème fétiche des morts-vivants...Je ne connais pas trop les bouquins de King que Lindelof et Abrams veulent adapter (j'ai dû lire le premier il y a très longtemps), mais, assurément, leurs projets sont assez emballants. Espérons que ces nouveaux "wonder boys" tiennent leurs promesses. Avec ce Star Trek, qui, bizarrement, parle forcément à qui a grandi avec les premiers Star Wars, c'est bien parti quand même...

7and7is : les livres

Recherche Sur 7And7Is

Articles Récents

  • Souvenirs de Twin Peaks
    Année scolaire 1990/91. Elle commence par un film, elle finit par une série. Je suis au lycée, en première. Cette année scolaire-là, ça ne trompe pas, je rencontre deux amis qui comptent encore aujourd'hui parmi mes plus chers. Et par ricochet deux autres,...
  • Dans le viseur de John McTiernan
    A cat, a sniper... What could possibly go wrong? Watch the new Tom Clancy's Ghost Recon Wildlands Live action trailer. Available on March 7th, 2017 on PS4, XBOX ONE and PC Register for the Beta on http://www.ghostrecon.com/betacat and be the first to...
  • La basse de Simon Gallup et autres considérations...
    Quelques souvenirs épars du concert de The Cure à l'Accor Hotel Arena mardi 15 novembre... La basse de Simon Gallup (dont le nom aux sonorités élastiques le définit si bien) qui, sur un Primary nerveux, fait vraiment trembler l’Accor Hotel Arena... Friday...
  • Sur une réouverture...
    Ainsi, on l’a appris ce matin, Sting jouera le 12 novembre, veille de la date-anniversaire que l’on sait, au Bataclan. Sting, c’est bien, c’est un symbole fort, un artiste « populaire », une star, l’ancien leader de... Police (ce qui, ironiquement, devrait...
  • Tim Burton, celui qui se souvient de ses vies antérieures
    À propos de Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Tim Burton À défaut d’être un grand film (il n’en a pas signé depuis vingt ans, n’en signera sans doute plus), le nouveau Tim Burton est, une fois n’est pas coutume, un objet passionnant, paradoxal,...
  • City Lights de Michel Gondry, Eloge de la candeur
    A propos de City Lights, un clip de Michel Gondry pour The White Stripes Quand on regarde le nouveau clip de Michel Gondry réalisé pour les White Stripes (ou plutôt, pour être juste, pour l’album rétrospectif et acoustique de Jack White, sorti la semaine...
  • Bruce Springsteen & the E Street Band, Accor Hotel Arena, 11/07/2016
    C’est à croire qu’il se passera presque toujours quelque chose d’exceptionnel à un concert de Bruce Springsteen avec le E Street Band, un truc singulier qui fera qu’on s’en souviendra très précisément à chaque fois. En 2003, au Stade de France, c’était...
  • Y retourner...
    Je sais, on ne se parlait plus trop ces derniers temps. Mais hier soir, il faut que je vous dise, je suis retourné à un concert. Un concert sans interruption, sans balles qui claquent et sans odeur de poudre. Et si mes oreilles ont sifflé encore un peu...
  • Les clips en plan-séquence
    A la demande d'Upopi, portail pédagogique de Ciclic (livre, image et culture numérique en région Centre), j'ai écrit et monté un sujet autour du plan-séquence dans le clip. Où les lecteurs habitués de 7and7is retrouveront certaines idées développées par...
  • Shuffle
    Cela pourrait être une face B pour Sillons... Ou une suite.